Abbaye de Rhuys dans le Morbihan en Bretagne sud, soeurs de la charité de Saint-Louis- retour à l'accueil
Les soeurs aujourd'hui

" Soyons un témoignage vivant de ce que peut Sa miséricorde. "
(Mère Saint-Louis).

" Mes très chères filles... Un seul sentiment doit nous réunir parce qu'il doit être la passion dominante de notre cour : l'Amour de Dieu et le désir de procurer sa gloire... Avec quel plaisir je me trouve au milieu de vous, vous voyant toutes occupées du même but que moi. Tant que votre mère vivra, elle ne vivra que pour vous et vous lui rendrez encore la mort bien douce si elle peut espérer, qu'après elle son esprit vivra en vous, que vous le conserverez. " (Mère Saint-Louis).

Soeurs de Charité...

" Se former le coeur selon le Coeur de Dieu."
(Mère Saint-Louis).

Aujourd'hui comme hier, en communauté, avec Marie : " Communier aux dispositions intérieures du Christ Rédempteur " reste pour nous, don toujours offert et tâche essentielle.

Traditionnellement, nos choix apostoliques s'inscrivent dans la "mission éducative de l'Église " par la prière, le témoignage, le service.

Aujourd'hui comme hier, nous nous sentons particulièrement engagées à " restaurer dans la miséricorde et la justice l'humanité blessée, à poser des gestes de solidarité et de partage, d'espérance et de pardon qui révèlent la tendresse du Père et la joie du Salut. " (Constitutions nº 2)

... de Saint-Louis

Pour elle et sa Congrégation, Madame Molé choisit saint Louis comme protecteur. Cinq siècles après sa mort, la mémoire collective le vénérait toujours comme un " homme dont la foi était vive et tendre, grand serviteur de l'Église, grand ami des pauvres ". Madame Molé qui prit, elle-même, le nom de Mère Saint-Louis, reconnut dans ces attitudes, celles-là mêmes qu'elle se sentait appelée à proposer aux femmes qui se joindraient à elle.

Ensemble

" Données les unes aux autres par le Christ, nous nous reconnaissons "Soeurs" dans une fraternité qui est don d'Amour et d'Unité de l'Esprit remis en permanence à chacune et confié à sa liberté. Nous avons la conviction que la communauté que nous formons met déjà en jeu tout le Mystère rédempteur. Elle est aussi, pour nous, lieu essentiel de notre mission. " (Projet de Province, France : 1990-1993).

" Vivre avec des Soeurs réunies à cause de Jésus Christ et porter ensemble la mission de chacune, prier en commun, partager nos expériences de travail, c'est pour moi construire au quotidien le Royaume de Dieu. "

Prière
" Femmes consacrées, c'est en communauté que nous sommes envoyées pour répondre aux appels de l'Église, et servir la mission selon l'esprit légué par Mère Saint-Louis, notre Fondatrice. C'est aussi en communauté que nous partageons les joies, les soucis et les échecs des unes et des autres. Prière personnelle, zone de silence dans la maison permettent à chacune de maintenir la dimension contemplative de notre vie. Un temps de prière plus long réunit la communauté tous les dimanches. Certains jours, nous accueillons les personnes désireuses de partager notre prière. Les temps forts communautaires, qu'ils soient de détente ou de prière, nous ressourcent humainement et spirituellement, et nous aident à nous recevoir les unes les autres, sachant que c'est l'Amour du Seigneur qui nous rassemble. " (Une communauté).




" Rien donc de plus essentiel dans le christianisme... que cette charité mutuelle et réciproque. Jésus en donne pour modèle l'union qui est entre son Père et Lui, l'amour qu'Il avait Lui-même pour son Dieu et que son Père avait pour Lui. " (Mère Saint-Louis).